07 avril 2009

Who needs love when there is Southern Comfort?


Je lache mon thésaurus quelques instants (non Toto, ce n'est pas un dinosaure qui mangeait des feuilles de Darjeeling) pour cette suite non programmée du festival Amanda Palmer. Pourquoi? Tout simplement parce que quelqu'un m'a appris à l'instant que c'est une "anti love song" (thank you Jizz), que j'adore Amanda Palmer et son style cabaret-punk et que j'ai finalement réussi à me procurer l'album dont ce morceau est extrait: le mythique WHO KILLED AMANDA PALMER dont je vous rabâche les oreilles depuis de longues, longues semaines.


  

 

Amanda Palmer - Leeds United


WKAP


Et pour ceux qui l'ignorent encore, et ils doivent être légion vu la difficulté croissante qu'il y a à s'en procurer dans notre petit pays, le Southern Comfort est une (célèbre) liqueur à base de bourbon whiskey principalement et parfumée, entre autres, à l'orange, à la mangue, à la cannelle, au raisin et à la vanille. Même Francis Cabrel la connait, c'est dire qu'elle est "hype"... Humm, bon. Formidable en long drink, en cocktail et dans un punch des Caraïbes elle fera des merveilles. Inutile de vous parler de modération, je sais parfaitement comment vous êtes et ce n'est pas votre carte estampillée par la Ligue de Tempérance qui prouvera le contraire, hé hé hé. Si vous vous demandiez comment je fais pour supporter l'été, tout ce soleil et la chaleur... ben voilà, vous avez compris. Décidément: "WHO NEEDS LOVE WHEN THERE'S SOUTHERN COMFORT?"


southern comfort

03 janvier 2009

Festival Amanda Palmer - Suite et (probablement pas) fin


Une nouvelle année qui s'annonce. Que dois-je attendre de cette année qui déroule son ruban de secondes incertaines depuis le douzième coup de minuit du dernier jour de décembre? Je sais déjà que les premiers jours de l'an 9 ne m'ont rien apporté de particulèrement bon, si ce n'est d'avoir croisé quelques infirmières sympathiques comme une amie me l'a si espièglement fait remarquer récemment. Que dois-je attendre de cette année? Je n'en sais rien et je ne veux pas le savoir.

Before I ask myself this question again, I think I'll wait antother year.

Je commence tout doucement à croire que je suis connecté de manière occulte à WKAP d'Amanda Palmer car les paroles de cette dernière chanson... hé bien, j'aurais presque pu les écrire moi-même, surtout certains passages, mutatis mutandis, of course.



Another Year by Amanda Palmer (from the "Who Killed Amanda Palmer" album).



I tried to fall in it again
My friends took bets and disappeared
They mime their sighing violins
I think I'll wait another year

I want my chest pressed to your chest
My nervous systems interfere
Ten or eleven months at best
I think I'll wait another year

This weather turns my tricks to rust
I am a lousy engineer (I'm questionning myself about it, every single day)
The winter makes things hard enough (So true, at least this year)
I think I'll wait another year

Plus I'm only 26 (36) years old
My grandma died in '83 (Almost... I don't remember exactly, sorry grandma)
That's lots of time if I don't smoke (I don't smoke anymore)
I think I'll wait another year

I'm not as callous (unsympathetic) as you think (No, I'm not)
I barely breathe when you are near
It's not as bad when I don't drink
(I've experienced it!)
I think I'll wait another year

I have my new Bill Hicks CD
I have my friends and my career
I'm getting smaller by degrees (I think so!)
You said you'd help me disappear
But that could take forever
I think I'll wait another year

It'll be the best year ever (I Hope so!)
I think I'll wait another year
Can't we just wait together
You bring the smokes
I'll bring the beer (No problemo!)
I think I'll wait another year

21:24 Écrit par Theudrick dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : palmer amanda, wkap |  Facebook |

15 novembre 2008

Suite (non programmée) du festival Amanda Palmer


Je sais que ça nous éloigne de la littérature tout ça mais je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager mon... engouement (ça se dit ça) pour Miss Palmer. Ce clip des Dresden Dolls est tellement rafraîchissant, anachronique, poétique et coloré que... je dois être malade. Mais oui, c'est ça! D'ailleurs je me souviens que quelqu'un me l'a dit récemment... Mais oui! Quelle horreur! Mon thermomètre indique 19,8°...
c'est de la fièvre ça?

 




 

COIN-OPERATED BOY by The Dresden Dolls

And the lyrics...

Coin-operated boy
Sitting on the shelf
He is just a toy
But I turn him on
And he comes to life
Automatic joy
That is why I want
A coin-operated boy

 


Made of plastic and elastic
He is rugged and long-lasting
Who could ever ever ask for more?
Love without complications galore

Coin-operated boy
All the other real
ones that I destroyed
Cannot hold a candle to my new boy and I'll
never let him go
And I'll never be alone (go)
and I'll never be alone(go)
and I'll never be alone(go)
and I'll never be alone
Not with my coin-operated boy


This bridge was written to make you feel smittener
With my sad picture
Of girl getting bitter-er
Can you extract me
From my plastic fantasy
I didn't think so
But I'm still convencible
Will you persist even after I  kiss you
Goodbye for the last time
Will you keep on trying?
To prove it
I'm dying
To loose it
I'm losing
My confidence

I want it - I want it - I want it

I want you - I want you - I want you

I want a - I want a - I want a - I want a

Coin-operated boy

If I had a star to wish on for my life I can't imagine
Any flesh and blood could be his match
I can even take him in the bath
Coin-operated boy
He may not be real
Experienced with girls
But I know he feels
Like a boy should feel
Isn't that the point?
That is why I want a coin-operated boy
With a pretty coin-operated voice
Saying that he loves me
That he's thinking of me
Straight and to the point
That is why I want a
Coin-operated boy.

11 novembre 2008

Who Killed Amanda Palmer Part I, II and III


Ce pourrait être le titre d'un roman d'Agatha Christe, de James Elroy, ou plutôt le titre d'une oeuvre de David Lynch mais non, c'est juste le titre de l'album de l'ex-chanteuse de The Dresden Dolls (pour ceux qui connaissent). Je ne posterai que les trois premières parties, mes favorites, même si j'adore également les autres. Voilà ce que j'écoute en boucle ces temps-ci... (to N. and K.).

Who Killed Amanda Palmer - Part One
Who Killed Amanda Palmer - Part Two / Astronaut
Who Killed Amanda Palmer Part III - Ampersand

22:32 Écrit par Theudrick dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : palmer amanda, wkap 1, wkap 2, wkap 3 |  Facebook |