01 février 2011

Humeur # 17 - Devoir de mémoire vive

 

BLITZKRIEG: doctrine offensive visant à emporter une victoire décisive par l'engagement localisé et limité dans le temps de l'ensemble des forces mécanisées, terrestres et aériennes dans l'optique de frapper en profondeur la capacité militaire, économique ou politique de l'ennemi (Source:Wikipedia).


 

Question: pourquoi les méchants dans les films et les comics ont-ils souvent un accent allemand? Réponse: c'est parce que nous sommes restés bloqués en 1945 et que nous voyons les ennemis de la démocratie de la même manière depuis plus de 60 ans.


Posez la question aux Tunisiens et aux Egyptiens. Et maintenant demandez-vous si vous avez vu des uniformes SS pendant vos dernières vacances au Caire ou à Djerba. Si vous répondez non, et à n'en pas douter vous le ferez, demandez-vous à quoi l'application du devoir de mémoire a servi à ces deux peuples pendant les dernières décennies. Plus que notre capacité à nous souvenir, c'est notre capacité à nous indigner que nous devrions entretenir. Se souvenir n'est utile qu'à une chose: savoir que dans le passé, des hommes et des femmes ont toléré la dictature ou l'ont ignoré pendant que d'autres s'en indignaient ou la combattaient. C'est de cela, à mon avis, qu'il nous faudrait nous souvenir... tous les jours.

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.


Albert Einstein

20:00 Écrit par Theudrick dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.