27 août 2009

THE CELTIC TRAIL - #1 Inis Mona


Occupé comme je le suis à explorer les aspects les plus obscurs de l'âme humaine, il était immanquable que je ne m'interroge pas sur une des plus grandes causes de misère à toutes les époques de la vie terrienne, je veux parler de la Soif du Pouvoir. Toutes les époques de l'Histoire ont ainsi connu leur lot d'assoiffés : chefs de guerre, rois, empereurs, dictateurs, présidents, ... Il n'y a pas assez de boules dans mon boulier pour tous les dénombrer.

L'époque antique, hautement estimée par les historiens comme étant fondatrice de notre civilisation européenne, est aussi une de celles où de belles atrocités ont été commises.

Prenons l'exemple des Celtes et des Romains, sujet qui me tient particulièrement à coeur. Si les anciens Celtes pouvaient revenir, ils nous parleraient certainement d'Inis Mona avec un grande émotion dans la voix. Et à la fin de leur récit, on comprendrait parfaitement pourquoi. Je vais donc laisser quelqu'un qui les a bien connus vous en parler.

ANAIL NATHROCK
UTHVASS BETHUDD
DOCHIEL DIENDE

ANAIL NATHROCK
UTHVASS BETHUDD
DOCHIEL DIENDE

" Anail nathrock - Uthvass Bethud - Dochiel Diende ... Salut à vous tous. Je suis Maglocunus. Pour l'instant je ne vais pas vous dévoiler entièrement mon identité. Vous seriez tentés de ne pas m'écouter et de croire que mes mots sont souillés par le mensonge.

Voici ce que j'ai à vous apprendre...

Il y a bien des siècles, dans l'île que vous appelez aujourd'hui Grande-Bretagne, courut la clameur d'une grande armée en ordre de marche. A l'époque, l'île où j'habitais était le domaine des Brittons. Dans le sud, se trouvaient quatre tribus celtes qui occupaient un territoire connu maintenant sous de nom de Pays de Galles. Au nord de cette terre vivaient les Deceangli  et les Ordovices tandis que le sud était occupé par les Demetae et par les Belges, ceux-là même qui part leurs voyages incessants finirent par attirer les regards de Rome et surtout ceux d'un général ambitieux nommé Jules César. Par désir de reconnaissance politique, l'infâme lança la campagne des Gaules où de nombrex Celtes perdirent la vie en même temps que bon nombre de légionnaires.

Les légions de Rome envahirent l'île de Bretagne au premier siècle après Jésus-Chrissst. Mon pays était montagneux et mes enfants étaient fiers et courageux. C'est pourquoi ils résistèrent longtemps. L'Empire pourchassait partout les prêtres de l'ancienne religion celte, autrement appelés druides. Un grand nombre d'entre-eux avait trouvé refuge sur une petite île baptisée Inis Mona (en britton), l'île de Mona pour les Romains, ou encore Ynys Môn pour les Gallois. C'était un sanctuaire très important du monde celtique et fameux étaient les cromlechs qui s'y élevaient ainsi que les bosquets sacrés. Mais il ne fallut pas longtemps pour que le gouverneur Paulinus Suetonius, convaincu que les druides alimentaient la rébellion contre Rome, ne fasse massacrer les prêtres mais aussi les hommes, les femmes et les enfants de l'île. Toute les pierres dressées vibrent encore aujourd'hui des leurs cris d'effroi! Ensuite vinrent les pirates irlandais, et encore après les envahisseurs saxons et plus tard les terribles Vikings.

Au septième siècle après Jésus-Chrissst, après bien des batailles menées, gagnées ou perdues par mes enfants, les Anglos-Saxons s'étaient rendus maîtres de la plus grande partie de l'île de Bretagne. Ils établirent leur frontière occidentale au pied des montagnes galloises car au-delà se trouvaient les Celtes, aussi indomptables ici qu'ils ne l'étaient en Ecosse ou en Irlande. Ils nommèrent la péninsule ainsi formée le pays des weahlas, le pays des étrangers, oubliant dès lors que dans leurs veines coulait encore le sang des Brittons. Les Celtes baptisèrent leur propre pays Cymru, la terre des compatriotes. Quant à l'île de Mona, qu'on a appelé un temps Mam Cymru (La Mère du Pays de Galles) elle se nomme désormais Anglesey.

Mais moi, Maglocunus, je lui préfère le nom d'Ynys Dywyll, l'Ile Noire, car la nuit, quand j'étends mes ailes écailleuses, énormes et rouges dans le ciel au-dessus des landes endormies, c'est cette couleur que je vois. Car je suis Y Ddraig Goch, le Dragon Rouge des Gallois, protecteur de la dynastie des Ordovices et je n'ai jamais cessé, tout au long des siècles, de jeter mes flammes contre les ennemis de mes enfants."

wales_flag_red_dragon



 

 

 

21:49 Écrit par Theudrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pays de galles, celtes, eluveitie, inis mona |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.