27 juillet 2009

Traité de vampirologie - Vampires and Co #1

Avec mes lectures gothiques de ces derniers temps (un jour il faudra que je vous parle de Montague Summers), je n'ai pas pu éviter de tomber, en épluchant les chroniques littéraires de mes revues de références, sur un livre précieux entre tous: le Traité de Vampirologie du Dr. Abraham Van Helsing.

Inutile de chercher dans les catalogues des bibliothèques à V pour Van Helsing car, si nos précieux bibliothécaires ont bien fait leur travail, ce qui est plus courant que le contraire je m'empresse de le dire, vous risquez de vous retrouver le bec dans l'eau, ou, en l'occurence, les crocs dans le jus de tomate. A l'instar du célèbre Necronomicon, supercherie littéraire admirablement mise en place par H .P. Lovecraft, ce traité ne fait qu'emprunter son nom au plus célèbre des chasseurs de vampire. Derrière le prestige du patronyme se cache un auteur pour qui j'ai le plus grand respect, et qui n'est autre qu'Edouard Brasey.

Encore lui me direz-vous? Hé bé oui, vous répondrai-je goguenard! Car en effet, ce n'est pas parce que je viens de faire l'éloge de son livre sur les pirates que je dois bouder mon plaisir en gardant sous mon coude un ouvrage qui mérite un place sur l'étagère de tout vampirologue qui se respecte, fut-il un vulgaire amateur comme votre humble serviteur.

Alors permettez-moi de vous introduire, si j'ose dire, sous la couverture de cet improbable objet, fabriqué suivant les même usages que son illustre prédécesseur (le Necronomicon pour ceux du fond qui ne suivraient pas) par les fécétieuses personnes regroupées dans la maison du Pré aux Clercs.

Gepubliceerd in Amsterdam of kosten van de auteur... annonce E.B. dans son introduction. Bien sûr, bien sûr... Voici donc entre nos mains la somme du savoir d'un expert es-vampire comme notre Vieux Continent n'en a jamais connu.

21:58 Écrit par Theudrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.