20 juillet 2008

JE SUIS UNE LEGENDE - Partie 1 : Richard Burton Matheson


 J'ai visionné dernièrement (avant hier soir pour être exact) le film intitulé "Je suis une légende" avec Will Smith dans le rôle principal. Je savais que ce film était tiré d'un roman car un ami passionné de cinéma et de bonne littérature (salut Nicho) m'avait prêté son exemplaire pour que je le lise avant de voir son adaptation cinématographique. Voilà, c'est fait... et je voulais vous communiquer le résultat de mes quelques recherches rapides ainsi que mon avis. J'ai fait court cette fois, j'espère que vous apprécierez.

richard-matheson

MATHESON, Richard Burton

Ecrivain et scénariste américain

 

Né le 20 février 1926 à Allendale dans le New Jersey (U.S.A.)

Richard Matheson est cité par Stephen King comme étant une de ses influences littéraires et son roman (Cell) lui est dédié ainsi qu’au génial réalisateur George A. Romero.

 

BIOGRAPHIE

 

  • Fils de Bertolf et Fanny Matheson, des immigrants norvégiens ; son père exerçait la profession de carreleur.
  • Il a grandi à Brooklyn et a terminé ses études à la Brooklyn Technical High School en 1943.
  • Ensuite, il s’engage dans l’armée et participe à la Seconde Guerre Mondiale en tant que soldat dans l’infanterie.
  • En 1949, il sort diplômé en journalisme de l’Université du Missouri ; deux ans plus tard, il part s’installer en Californie.
  • Sa première nouvelle (Born of Man and Woman) est publiée en 1950 dans une revue intitulée Magazine of Fantasy and Science Fiction.
  • Sur les quatre enfants issus de son mariage avec Ruth Ann Woodson (le 1er juillet 1952), trois deviendront auteurs de fictions et scénaristes (Richard Christian, Chris et Ali Matheson).

 

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE

 

1954 Someone is Bleeding (Les seins de glace)

1954 I Am Legend (Je suis une légende)

1956 The Shrinking Man (L’homme qui rétrécit)

1959 Ride the Nightmare (De la part des copains)

1971 Hell House (La maison des damnés)

1978 What Dreams May Come (Au-delà de nos rêves)

1993 7 Steps to Midnight (A 7 pas de Minuit)


La suite... au prochain numéro (c'est-à-dire assez rapidement je l'espère).

Commentaires

mais mais mais c'est très incomplet tout ça!
il est devenu quoi le quatrième enfant de ce vieux richard? mmm? et pourquoi y'en a un des trois qui porte ni le nom de son père ni le nom de sa mère? mmm?
y'a comme qui dirait un travail de recherche à faire en amont du copier-coller de wikipedia, mon thythy!

Écrit par : jizeusse | 20 juillet 2008

Traduction de titre Pinaise quand je vois les traductions "officielles" des titres, je me demande ce qu'avait en tête les adaptateurs... Bon parfois, j'avoue c'est très fidèle. Mais d'autres fois par contre, c'est à se demander s'ils voulaient réellement faire vendre (manière de parler hein, suis pas publiciste) leur bouquin. "Ride the Nightmare = De la part des copains" en est le plus bel exemple. Tout le suspens du titre original est vachement perdu, on se croirait dans les années 70, dans SLC (Salut les Copains).
Sinon très intéressant ton article, il est vrai beaucoup plus aisé à lire à une heure tardive (pourquoi je viens toujours te voir si tard?? Je sais pas :-p) que les précédents.

Ps : Trop fort ce site, il m'a reconnu!! Pas eu besoin d'entrer mon pseudo ni mon URL... (Quand Cindy est éblouie par la technologie!!) (Et oui je sais qu'il connait mon adresse IP et donc reconnait mon nordi quand je me connecte)

Écrit par : Kindy | 21 juillet 2008

RETOUR AUX SOURCES Soyons clair... Il est évident que je passe par les encyclopédies libres comme Wikipédia, qui, entre parenthèses, n'est pas une si mauvaise source que ça (d'après une revue scientifique très connue). Mais le plus souvent c'est la version anglaise que je consulte (quand il s'agit d'auteurs anglo-saxons); il y a donc un travail de traduction préalable (copier-coller impossible donc). De plus, je consulte toujours plusieurs sources (généralement des bases de données littéraires sur des sites universitaires). Je dois bien avouer qu'ici, j'ai franchement et volontairement écourté la bio de l'auteur pour rendre l'article plus "lisible" que celui sur Coleridge. La bibliographie faisait plusieurs pages avec tous les titres de nouvelles... En plus, j'ai recherché les correspondances entre les titres en anglais et en français ce qui n'est pas une mince affaire vu les traductions non littérales comme l'a remarqué Kindy... Plus de boulot que ça n'en a l'air... mais impossible à voir. Tout ça pour dire que j'en ai lu plus que je n'ai écrit. Les tags sont destinés à combler les lacunes des différents articles. Ai-je répondu à tes inquiétudes Jizz?

Écrit par : Theudrick | 21 juillet 2008

je m'inquiétais pas, je machonnais ma déception ;-)

Écrit par : jizeusse | 21 juillet 2008

Richard Matheson est un auteur classique au meme titre que Stephen King... qui a toujours prouvé son inspiration et hommage.

Le livre est formidable !

Écrit par : stephen king biographie | 16 mars 2013

Les commentaires sont fermés.